Oh j’aimerais tant !

Oh j’aimerais tant ! (piste 2)

 

Oh j’aimerais tant ! Oh j’aimerais tant !

Oh j’aimerais tant être ton dentiste

pour trifouiller ta prémolaire,

Sans anesthésie ni artifice

Et de pratiquer une chirurgie primaire.

De mettre ton petit nerf à vif

Pour te faire souffrir sans en avoir l’air

De mettre ton petit nerf à vif

Pour te faire souffrir sans en avoir l’air

 

Oh je voudrais tant ! Oh je voudrais tant !

Oh je voudrais tant être ton médecin traitant

T’apprendre que ta maladie est incurable

Qu’il n’existe pas encore de médicament

Et que ton trépas est inévitable

Que de l’hôpital tu sortiras les pieds devant

Et que de te sauver personne n’en est capable

Que de l’hôpital tu sortiras les pieds devant

Et que de te sauver personne n’en est capable

J’adorais tant ! J’adorais tant !

J’adorais tant tellement je te méprise

Te dire « accusé levez-vous! ».

Etant donnés les faits qu’on me précise

La liberté ce n’est pas pour vous.

Et en bon juge des Assises

Te dire « perpette mon gars tu retournes au trou »

Et en bon juge des Assises

Te dire « perpette mon gars tu retournes au trou »

Oh je donnerais tout ! Oh je donnerais tout !

Oh je donnerais tout pour être Satan

Et de t’attraper par l’oreille

De te dire mon petit on descend

Chez moi dans un pays loin du ciel

Et de te faire courir à grand coup de trident

Pour te faire subir la torture éternelle

Et de te faire courir à grand coup de trident

Pour te faire subir la torture éternelle

 

Oh j’aimerais tant être ton dentiste

Oh je voudrais tant être ton médecin traitant

J’adorais tant tellement je te méprise

Oh je donnerais tout pour être Satan

Oh je donnerais tout pour être Satan