Pedro

Pedro (piste 8)

 

 

C’est le jour de ses trois ans que Pedro goûta au vélo                                             lam mi

Avec des roulettes bien sûr, ben non, sinon c’est trop dur.

Soudain en lui naquit une vraie passion :

« Quand je serai grand, je serai un vrai champion »

 

Sur les bancs de l’école, il s’imagine grimper les cols

Sur son vieux biclou pédalant comme un fou

A l’âge de raison il en connaît tout un rayon

Faut maîtriser le jargon quand on rêve d’être un champion

 

Refrain :

 

Et il enfourche sa petite reine et se prend pour le roi.                                  rem lam mi lam

Il enfourche sa petite reine. Il ne pense qu’à ça !

 

 

Sans tarder à l’adolescence, il prend sa licence

Courrant de Départementales jusqu’en Régionales

Avec ses jambes rasées il fait des ronds

Et mange des pâtes comme les vrais champions

 

Refrain

 

 

C’est à l’âge de 20 ans que Pedro est devenu pro

Roulant des heures les yeux rivés sur son compteur

Mais toujours anonyme au milieu du peloton

Il touche du doigt le rêve d’être un champion

 

 

Refrain

 

 

Mais un jour un docteur, oh, oiseau de malheur                                                                   tenue

Lui dit : « Mon petit Pedro, mais prend donc de l’EPO

Ou bien un pot belge mais c’est la solution

Si toi aussi tu veux à ton tour devenir un vrai champion. » YEEEééé………

 

Pedro de bonne éducation refusa tout naturellement l’invitation.                                       valse

Alors on l’a gentiment remercié vu qu’il ne veut pas tricher.

Aujourd’hui dans la ferme des parents, oh dur labeur, il retourne le champs

Père de deux enfants et toujours marié au fond du garage son vélo est raccroché

Mais des deux il est un fiston qui à son tour veut devenir un vrai champion.

 

 

Refrain  (bis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *